Immigrantes et réfugiées

Au cours de la dernière décennie, la population des femmes nées à l’étranger vivant au Canada a augmenté rapidement, en fait beaucoup plus que celle des Canadiennes de naissance.

Plus de la moitié des femmes nées à l’étranger sont membres d’une minorité visible et parlent une langue maternelle autre que le français ou l’anglais, même si elles peuvent aussi parler au moins une des langues officielles. Cependant, elles sont plus susceptibles que leurs homologues de sexe masculin d’être incapables de parler une langue officielle — surtout si elles sont plus âgées.

Ces femmes, surtout établies dans les principales régions métropolitaines du pays — Toronto, Vancouver et Montréal — sont généralement instruites, mais arrivent difficilement à trouver un emploi stable, correspondant à leur formation. Elles sont sur-représentées parmi les femmes travaillant dans le secteur de la fabrication. Leur revenu total moyen est inférieur à celui des Canadiennes de naissance et provient souvent des paiements de transfert gouvernementaux, dont les allocations familiales, l’assurance-emploi et d’autres types d’aide sociale.

En ce qui concerne leur santé et bien-être, un corpus de recherches assez important, surtout en anglais, documente la situation de ces femmes en regard à l’accès et à l’utilisation des services de santé, même si ces recherches, surtout qualitatives, sont des études de cas, restreintes à des groupes ethniques ou à des régions spécifiques. Un autre domaine d’intérêt, est le degré avec lequel la violence et les abus émergent en tant que composante de l’expérience d’immigration et d’intégration. Bien que cette littérature ne permet de faire des généralisations pertinentes à toutes les femmes immigrantes vivant au pays, les constances qui émergent ont le potentiel d’orienter les politiques sociales.

Afin de faciliter la recherche, utilisez l'option Recherche avancée.

Nombre de ressources: 5
1. Perception de la violence familiale dans des milieux ethnoculturels de Québec  
Ajouter à vos sélections | Voir vos sélections
Région:  QUÉBEC
Sujet: IMMIGRANTES ET RÉFUGIÉES, VIOLENCE
Oeuvrant principalement auprès des femmes, le Centre International des Femmes, Québec, organise chaque année des séances de sensibilisation pour prévenir la violence auprès de sa clientèle.

L’idée de ce projet est issue d’une réflexion sur la diversité des conceptions qu’on rencontre dans les communautés ethnoculturelles au sujet de la santé, de la famille et des comportements familiaux acceptables ou inacceptables.

Le présent projet est aussi né du besoin de combler le manque d’études et de données sur ce sujet. Il s’agit d’une étude exploratoire relative aux conceptions de la violence familiale dans les communautés ethnoculturelles.
+ Voir la description détaillée   Aller directement au site Web  
2. Répondre aux besoins des femmes immigrantes et des communautés ethnoculturelles.  
Ajouter à vos sélections | Voir vos sélections
Région:  QUÉBEC
Sujet: IMMIGRANTES ET RÉFUGIÉES, ACCÈS AUX SERVICES, VIOLENCE
Les femmes immigrantes et des communautés ethnoculturelles, victimes de violence conjugale, se trouvent confrontées à une réalité complexe, comparable à une toile d’araignée dont il est difficile de s’extirper. Lorsqu’elles décident d’entreprendre des démarches, afin de mettre un terme à la violence vécue, elles empruntent un parcours jalonné d’obstacles.

Par ailleurs, les organismes dont la mission consiste à venir en aide à ces femmes et à leurs enfants rencontrent aussi des défis importants dans leurs efforts pour les soutenir dans leur cheminement et pour leur permettre d’aspirer à une vie meilleure. Des difficultés peuvent en effet surgir tant en regard de l’intervention que de l’adaptation des services.

Ce document s’adresse aux personnes et organismes oeuvrant auprès de femmes victimes de violence conjugale, tels les maisons d’hébergement, les centres de femmes, les centres de santé et de services sociaux (CSSS), les services policiers, les centres hospitaliers ou encore les centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (CALACS).
+ Voir la description détaillée   Aller directement au site Web  
3. Enquête sur l’immigration francophone en Alberta  
Ajouter à vos sélections | Voir vos sélections
Région:  ALBERTA
Sujet: IMMIGRANTES ET RÉFUGIÉES, FRANCOPHONES EN SITUATION MINORITAIRE, ACCÈS AUX SERVICES
Depuis le début des années 90, le profil de la francophonie canadienne et albertaine a changé. De plus en plus de Francophones d’origines différentes (européenne, africaine, caribéenne, etc.) modifient la composition démographique du Canada et, plus particulièrement, de l’Alberta francophone.

Les effets de cette croissance récente des flux migratoires francophones sont tels que non seulement une vitalité francophone nouvelle se développe en Alberta, mais aussi qu’aux défis propres à une communauté francophone minoritaire s’ajoutent de nouveaux défis entraînés par une immigration et une migration non programmées.

Si d’aucuns jugent que des ajustements sont requis au niveau de l’action communautaire, on ne peut cependant entreprendre ces ajustements sans, au préalable, procéder à un état des lieux de l’immigration francophone en Alberta.
+ Voir la description détaillée   Aller directement au site Web  
4. Améliorer les services en santé mentale pour les immigrants, les réfugiés et les groupes ethnoculturels ou racialisés : Enjeux et options pour l’amélioration des services  
Ajouter à vos sélections | Voir vos sélections
Région:  CANADA
Sujet: SANTÉ MENTALE, IMMIGRANTES ET RÉFUGIÉES
L’amélioration des services et des résultats pour les immigrants, les réfugiés et les groupes ethnoculturels ou racialisés (désignés ci-après les groupes IRER) est une difficulté courante pour les systèmes de santé mentale des pays à revenu élevé.

Le Comité consultatif sur les systèmes de services de la Commission de la santé mentale a mis sur pied un projet visant à examiner les enjeux et les options relatives à l’amélioration des services destinés aux groupes IRER et à présenter un rapport à la Commission. L’objectif était de l’aider dans ses délibérations sur la façon dont les objectifs de la Stratégie nationale en matière de santé mentale pourraient être atteints.
+ Voir la description détaillée   Aller directement au site Web  
5. Les immigrants francophones en milieu minoritaire – services, défis, obstacles  
Ajouter à vos sélections | Voir vos sélections
Région:  MANITOBA
Sujet: SANTÉ MENTALE, IMMIGRANTES ET RÉFUGIÉES, ACCÈS AUX SERVICES
Malgré le fait que le Canada soit reconnu comme étant l’un des pays possédant les meilleures pratiques d’intégration pour les immigrants, plusieurs facteurs suggèrent que les immigrants font face à des difficultés et rencontrent certains obstacles face au système de santé canadien, ce qui peut avoir un effet sur l’utilisation des services de santé et la qualité des services.
+ Voir la description détaillée   Aller directement au site Web  
  Nombre de ressources: 5

 

Print this page
Diversité culturelle > Immigrantes et réfugiées